succession d'entreprise

Guide et conseils pour gérer la succession d’une entreprise

La succession d’une entreprise est un processus délicat. De sa gestion, dépend le futur de l’entreprise. Aussi, il est important qu’elle soit gérée de façon efficace. Découvrez dans cet article quelques conseils pour gérer la succession de votre entreprise.

Faire appel à un spécialiste

Planifier et gérer la succession de son entreprise est loin d’être facile. Heureusement, vous avez la possibilité de requérir l’intervention d’un spécialiste en succession. Le spécialiste en succession, joue plusieurs rôles clés durant le processus de succession. En premier lieu, il aide à la mise en place de points de discussions communs entre le patron et le successeur. En outre, il permet d’éclaircir les zones d’ombre et de malentendus, et permet de lancer une éventuelle réorientation l’entreprise.

Il est donc recommandé de faire appel à un avocat pour gérer une succession. Il vous apportera son assistance pour l’aspect juridique et administratif lié à la succession de l’entreprise.

Démarrer très tôt le processus de succession

Il n’est pas rare de voir des entrepreneurs débuter la planification de leur succession de façon tardive. C’est une grave erreur. En effet, trouver un successeur idéal et compétent ne se fait pas en un claquement de doigts. En outre, il faut prendre en compte les événements imprévisibles tels que les maladies, les accidents ou même la mort.

Aussi, une gestion efficace de la succession se traduit par une planification lancée très tôt. Il est recommandé de débuter sa planification environ dix ans avant la période prévue pour transférer les rênes de l’entreprise. Ce qui n’est pas surprenant ; la durée de mise en place de la succession peut s’étendre à 5 ans.

Démarrer très tôt la recherche d’un successeur

Cette étape s’inscrit dans le cadre d’un démarrage rapide du processus de succession. Sélectionner un successeur éventuel de façon précoce, présente beaucoup d’avantages :

  • Cela permet de le familiariser très tôt avec les objectifs de l’entreprise, sa structure, son idéal.
  • Cela permet au propriétaire de l’entreprise de s’assurer de la fiabilité et de la justesse de son choix. Et ce en mettant quelques fois la personne de son choix à l’épreuve.
  • Cela facilite la transition du propriétaire au successeur.

Les différentes étapes de la succession

Elle se déroule en 5 étapes : le lancement, l’établissement des lieux, l’évaluation, la préparation, la transmission.

Le lancement

Pendant le lancement, l’entrepreneur fait ses premières considérations concernant la succession. Il aura à initier le processus de réflexion, à expliquer les phases du processus de succession. Enfin, il devra choisir l’équipe qui sera en charge du projet.

L’établissement des lieux

L’étape de l’établissement des lieux consiste à faire le point actuel de la situation de l’entreprise. Tout en prenant soin de dégager les objectifs visés par l’entrepreneur. Un point de la situation privée sera aussi effectué.

L’évaluation

Au cours de cette étape a lieu une évaluation ainsi qu’une hiérarchisation des différentes options internes et externes à la famille. Elle consiste à exposer les avantages et inconvénients des différentes options de succession, ainsi que les exigences liées à l’application de chaque option.

La préparation,

L’étape de la préparation consiste à préparer la transmission de l’entreprise du propriétaire au repreneur. En outre, l’entrepreneur assiste le successeur durant l’élaboration du business plan et de la planification des liquidités.

La transmission

Cette dernière étape se déroule lorsque le successeur choisi est prêt pour le processus de succession. Durant cette étape seront réglées des détails comme : la mise en œuvre des transactions de patrimoine, la gestion des parts de patrimoine libérées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *